Tous les articles par pingroom

Week-end d’enfants à STURTZELBRONN

Un week-end cadeaux pour ces enfants !

Quoi de mieux que des images et témoignages* pour en rendre compte !
*témoignages tout en bas de page 😉

     

Le mot d’une animatrice :
« Comme toujours des habitués porteurs d’une grande joie et d’une belle capacité d’adaptation aux relations durant ce WE.
Même si plusieurs enfants de l’année dernière n’étaient pas là, des nouveaux nous rejoignent.
Ce fut un WE riche de sens et de partage, les enfants étaient accros à Clément, un animateur « nature et découverte ».
Ils ont été très réceptifs au partage biblique et nous, les animateurs, étions portés à parler avec cœur et au cœur des enfants. »

Le mot d’une maman :
« Merci à toute l’équipe d’animation pour la qualité et la fidélité de son investissement. Nos enfants vivent de si belles aventures au contact de ses adultes responsables, formés et engagés auprès de la jeunesse. Ils ont ici l’occasion de vivre d’autres amitiés qu’à l’école et c’est comme une bouffée d’oxygène pour eux. Lors de ces temps passés ensemble ils ne sont pas jugés ou découragés mais tournés vers la JOIE de vivre et de construire ensemble. »

ECODIM

*ECODIM est l’appellation que nous donnons à l’École du dimanche, lui donnant ainsi une connotation moins scolaire.

Tous les dimanches après le temps de louange vécu en commun, les enfants par tranche d’âge, de 3 à 5, de 6 à 10, de 11 à 15 sont pris en charge par des moniteurs. Ce temps de convivialité est enrichi de partages, jeux, goûters et d’un enseignement inspiré de la Parole de Dieu. Chaque équipe de moniteurs, en réunion, se met d’accord pour conduire, tout au long de l’année, un programme pédagogiquement adapté aux jeunes publics. Chaque moniteur aura aussi une part de liberté pour apporter l’enseignement selon sa sensibilité et développer un relationnel avec les enfants. Parfois, selon le nombre d’enfants ou présents ou du programme (notamment des sorties en extérieur) des parents peuvent accompagner.

Un peu d’histoire :

L’initiateur est Robert Raikes, éditeur de journaux anglais. Il visait l’éducation des enfants pauvres.
Robert Raikes (1736-1811), respectable philanthrope protestant anglais, publiciste-imprimeur de son état, cherchait à embaucher un jardinier pour prendre soin des abords de sa maison. Il se rendit à cet effet un jour dans un des faubourgs de Gloucester. Il était sorti; en attendant son retour, il fut fort dérangé par une bande de jeunes garçons délurés qui avaient envahi la rue.

(4 septembre 1736. Naissance du fondateur des Écoles du Dimanche.)
Il demanda à la femme du jardinier :
-Pourquoi ces enfants étaient si négligés et si corrompus ?
-Ah ! Monsieur », lui dit-elle, au quartier tout près d’ici se trouve une manufacture d’épingles métalliques. Les enfants qui y travaillent la semaine ne vont pas à l’école ! Vous en auriez plus pitié encore si vous étiez ici un dimanche. N’y aurait-il personne dans le voisinage qui voulut les recevoir le dimanche à l’école ?

Image (4 septembre 1736. Naissance du fondateur des Ecoles du Dimanche. )

C’est comme si une voix intérieure disait à Robert Raikes : « Essaie ! ».

Et c’est ainsi qu’il se décida à payer une femme pour instruire le dimanche ces jeunes durant leur seul jour libre. Ce fut là l’origine de l’école du dimanche.
Au commencement donc point de « vision » soudaine d’une classe d’école avec des enfants déguenillés, point de colloque, ni d’enquête de besoin… ni même de longue réunion de prière… mais une personne, un homme de cœur et d’action, un chef d’entreprise anglican sensible aux besoins de la société où il vivait, un homme prompt à imaginer un dispositif adapté au nouveau contexte.

WEEK-END d’enfants > 13 et 14 octobre 2018

Du samedi 14h30 au dimanche 16h30
au Châlet des Amis de la nature à Sturtzelbronn

(les parents amènent et recherchent leurs enfants)

Merci de ramener :

– tes affaires de toilette

– un drap ou un sac de couchage (oreillers et taies ainsi que drap housse fournis)

– de bonnes chaussures et vêtements pour tous les temps

– ta joie de vivre et ta bonne camaraderie

– un gâteau si tu veux

PDF autorisation WE STURTZELBRONN 13 et 14 octobre 2018

À TOUT BIENTÔT !!

IT WAS SUPER !

Nos 22 amis américains auront apporté beaucoup d’encouragements à l’église de Bitche.

Malgré la différence de langue et de culture, nous avons partagé nos humanités dans la main d’un grand Dieu.

En nous quittant, ils ont tous signé dans un tableau qui restera exposé dans les nouveaux locaux de notre église.

Randy nous laisse ce verset

Thessaloniciens 1:11-12 S21

11C’est pourquoi nous prions constamment pour vous, afin que notre Dieu vous trouve dignes de son appel et que par sa puissance il mène à leur accomplissement tout désir de faire le bien et toute œuvre de la foi. 12Ainsi la gloire du nom de notre Seigneur Jésus[-Christ] sera révélée en vous et la vôtre en lui, conformément à la grâce de notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ.
Christian Pernot qui a oeuvré jusque là pour que cet échange puisse se faire aura en charge la suite de nos échanges et projets fraternels.

Quand l’Église se rencontre !

Nous accueillons 22 frères et sœurs de l’Église « Long Hollow » de Nashville du vendredi au lundi 9 juillet

Home

VIVONS LES PRÉCIEUX MOMENTS DE CETTE RENCONTRE !

> SAMEDI 7JUILLET
Pour 18 h – Nous nous rendons dans nos nouveaux locaux pour y manger des pizzas, flams…(pour
toute l’église et les américains)
Vers 20 h nous retournons dans nos anciens locaux pour une rencontre.

> DIMANCHE 8 JUILLET
9 h 30 – Culte
11 h 30 – Fin du culte
12 h – dans nos nouveaux locaux – AGAPE – Repas fraternel.
Pour l’après-midi, visite et promenade au Château du Falckenstein et l’étang du Lichbach

Merci aux personnes qui accueillent, à celles qui organisent, à celles qui participent, à toutes les familles finalement 😉

Mon week end à Sturtzelbronn*

À travers les mots de PAULO

« Avec le groupe en Chemin, on est tous parti les 9 et 10 juin à Sturtzelbronn

Le week end a été plein d’animations et y’avait une super ambiance avec tout le monde même les nouveaux !

On a mangé des hamburgers.

L’histoire de Chrétien m’a beaucoup plu.

Ce que j’ai aimé encore plus, c’était quand on a fait du feu avec Clément. »

Paul Henri 😉

RENDEZ-VOUS pour un autre week end en OCTOBRE ! (date encore à convenir avec les organisateurs)

UN GRAND MERCI AUX ANIMATEURS DE TOUJOURS SE DONNER A FOND !!!

DEFIDOM : « Arrêté à temps »

Patrick Oberlé, Alsacien de naissance et de cœur, a eu une enfance tourmentée. Ce mal-aimé écorché vif est rapidement devenu un révolté, en marge de la société. Drogues, envie de suicide… Comment a-t-il échappé à son enfer ? Nous lui avons demandé de raconter son parcours.

INSCRIPTION

Sois le bienvenu !

À remettre au plus tard le lundi 22 avril 2018
à Serge PARIZEL, 35 rue Trumelet Faber 57230 BITCHE

ou

nous contacter


Télécharger en PDF